• Karine Triot ktriot@free

Si chacun est consentant, alors tout est possible...


Ah, le #Consentement !!!


Dans le monde merveilleux, idéalisé et désincarné de la morale d’aujourd’hui, en matière de sexualité, tout est possible, à condition qu’il y ait #consentement.

C’est formidable ! Mais qu’est-ce donc que le consentement ?


Le Petit Robert nous précise que consentir, c’est accepter qu’une chose ait lieu. Approuver.


Oui, mais quelle chose ?


Jules drague Amélie. Il est mignon comme tout, elle le trouve craquant et toutes ses copines aussi. Amélie aimerait bien sortir avec lui et se sent un peu amoureuse. Et Jules ? Mystère... Est-il amoureux ou a-t-il envie de vérifier si « elle est (aussi) bonne » qu’elle en a l’air ? Est-il amoureux ou a-t-il envie de tester ces positions super excitantes qu’il a vues sur #youporn ?


Une soirée entre copains. Les filles se sont faites jolies. Les garçons ont mis du gel sur leurs cheveux. Musique. Forte. Lumières qui créent une ambiance différente, décalée. Peut-être de l’alcool aussi. Ou pas. Excitation dans l’air. De l’envie, du désir. D’être grands. De « le » faire. Faire quoi ? Peut-être pas la même chose pour l’un ou pour l’autre.


De multiples injonctions se bousculent dans les têtes de nos ados.

  • Ecouter son désir : mais lequel ? Le désir purement sexuel ? Le désir d’être aimé ? D’être choisie ? De montrer aux autres qu’on n’est pas coincé ? D’être enviée des copines parce qu’on sort avec le plus beau mec du collège ou du lycée ? De ne plus être puceau ?

  • Faire attention : au risque de grossesse ; au risque de sida ; au risque de se faire jeter après s’il n’était pas sincère ; au risque d’une sex tape dont on ne maîtrisera pas le parcours viral ; au risque d’être taxé d’éjaculateur précoce et moqué par la bande…

Pour consentir, il faut déjà savoir à quoi. A un coup d’un soir ou à une histoire d’amour ?


Après la période « contes de fées » où on apprenait aux jeunes filles à attendre le prince charmant, nous sommes désormais dans la période « libérée » où être une vraie femme, c’est être féministe (donc contre les hommes) et libérée (donc comme les hommes, capables de déconnecter le corps du sentiment).

On a changé le curseur, mais la morale est toujours là. Sauf que ce n’est plus la même ! On a remplacé la morale « jamais avant le mariage » sous peine d’être bannie de la société, par la morale « coucher avant 17 ans, faire des « préliminaire » comme dans les séries télé (porno !), vivre ensemble avant de faire un bébé» sous peine d’être taxé de coincé.


Dans quel cas, prend-on soin de soi ? Et de l’autre ?


Ce que j’observe dans ma pratique aussi bien d’accompagnement des ados en ateliers que des couples en entretiens, c’est que profondément, nous rêvons tous d’aimer et d’être aimés.

Ce que j’observe dans ma pratique, ce sont des hommes et des femmes blessés par des malentendus plus que par des violences voulues et exercées.


Pour consentir, il faut savoir démêler ce qui est embrouillé : le corps et le cœur, le désir de mon corps (la pulsion) du désir de mon cœur (l’émotion, le sentiment). Et pour ça 3 outils merveilleux : le cerveau, le temps et le langage.

  • Le cerveau : mes valeurs, mes envies sur un temps un peu long, mon projet de vie, mais aussi mon expérience, ce que je connais de moi, ce qui m’a fait du bien et ce qui m’a blessé.

  • Pour démêler tout ça, mon allié, c’est le temps. Il me permettra de réfléchir, d’analyser, de vérifier.

  • Le langage me permettra de dire à l’autre ce que je veux, ce que j’ai découvert, mes doutes et mes désirs. Se parler permettra de vérifier si nos projets et nos désirs s’accordent, ce qui évitera les malentendus et les blessures.


Ateliers ou entretiens, seul ou en couple, sont l’occasion de réfléchir et de s’écouter. Pour discerner et choisir…

Ce n’est pas du temps perdu à se regarder le nombril, c’est du temps gagné à choisir sa vie !


PS : Pour aller plus loin, je vous invite à regarder le documentaire « Sexe sans consentement » de Blandine Grosjean et Delphine Dhilly

https://www.france.tv/france-2/infrarouge/427249-sexe-sans-consentement.html


PS2 : sur le site de Comitys aussi, cette vidéo très parlante sur une simple tasse de thé !

https://www.comitys.com/consentement-sexuel/


14 vues0 commentaire

 Karine Triot Tel. 06.27.34.98.33

ktriot@free.fr

  • Facebook App Icon