• Karine Triot ktriot@free

Je crois que je ne suis plus amoureux !


Vous êtes en couple depuis plusieurs années, vous vous êtes senti très amoureux, au point de vivre ensemble, de vous engager (mariage, enfants, maison), mais depuis quelques temps vous devenez indifférent, vous avez moins d’intérêt pour votre conjoint et même vous n’avez plus de désir pour lui, pour elle…

En revanche, si à la maison vous vous sentez très souvent fatigué, morose, dès que vous êtes avec des personnes extérieures, vous retrouvez de l’élan, une envie de liberté et une curiosité que vous n’aviez pas eue depuis longtemps !

La grosse fragilité des couples installés, c’est de considérer l’être aimé comme acquis, habituel… et donc comme un autre parmi les autres.

Or ce qui entretient le sentiment d’amour, c’est le sentiment d’être unique aux yeux de l’autre. C’est ce qu’on a ressenti très fort au début de la relation amoureuse et qu’on recherche généralement avec un amant, une maîtresse ou dans une nouvelle relation. (Et qu’on retrouve… temporairement !)

Dans une relation, on donne et on reçoit. On ne peut donner que ce qu’on a ! De l’argent, de l’amour, de la confiance…. De l’énergie !

Parfois au sein du couple ou de la famille, on a l’impression de donner à perte, c’est-à-dire sans recevoir autant que ce que l’on donne.

Pour dire ou montrer l’amour, il y a en gros 5 manières différentes, qu’un Conseiller Conjugal et Familial américain, Gary Chapman, a appelé « Les 5 langages de l’amour ».

On parle un langage comme on parle sa langue maternelle : instinctivement.

En général on utilise spontanément son propre langage pour exprimer son amour… sans imaginer que l’autre ne le comprend pas forcément, ou ne le reçoit pas à sa juste valeur.

Les 5 langages de l’amour sont :

· Les cadeaux

· Les services

· Les paroles bienveillantes

· Les moments de qualité ensemble

· Le langage du corps

Si Monsieur est branché « Services » mais que Madame est branchée « cadeaux » : Il pensera chaque jour à sortir la poubelle, rapporter le pain, faire le plein d’essence et ce sera sa manière de montrer à son épouse qu’il l’aime. Madame, de son côté, sera attentive à lui acheter des pulls, un livre, un magazine… Et le trouvera bien radin de ne pas lui rendre la pareille !

Et ce décalage alimentera petit à petit la caisse à griefs, celle qu’on ouvre les jours de découragements ou de dispute !

Au début de la relation amoureuse, la chimie amoureuse fait que nous sommes naturellement polyglottes et surtout hyper connectés à l’autre. Objectif : faciliter le lien pour reproduire l’espèce humaine ! Mais après quelques années, cette chimie amoureuse s’estompe et on redevient soi-même. Ce qui ne veut pas dire qu’on ne s’aime plus mais qu’on va s’aimer de manière plus active.

Tomber amoureux, être amoureux sont des expressions et des états passifs. Aimer est un verbe et une démarche active et va nécessiter de se mettre en mouvement vers l’autre.

L’Amour passe par des attentions, et déjà celle de se raconter … et d’être écouté.

Raconter sa journée, ses impressions, ses étonnements, ses attentes…

Ecouter ce n’est pas apporter une solution, ou ne pas être à la hauteur. Ecouter, c’est juste être là et laisser l’autre exprimer ce qui lui appartient.

Pour être plus connectés, pour remettre du réseau entre vous :

1- Quand vous vous retrouvez le soir, faites d’abord ce qui est important : prenez 5 minutes pour vous prendre dans les bras et partager votre météo intérieure : j’ai passé une drôle de journée, j’ai passé une journée pourrie, je suis déçu, je suis crevé, je suis heureux de te retrouver… Votre soirée s’en trouvera changée !

2- Côté langages de l’Amour, bonne nouvelle : si on a une langue maternelle qui nous est facile et naturelle, on a aussi la capacité d’apprendre des langues étrangères ! Essayez de repérer à quelles attentions vous donnent le sentiment d’être aimé (par vos amis, votre famille d’origine, votre conjoint, vos enfants…). Et votre conjoint ? Identifiez vos langages d’amour et dites-les vous pour partager vos modes d’emploi.

3- Apprenez à écouter avec une formation à l’écoute. Bénéfice assuré en famille et au travail !

Retrouvez cette chronique sur RCF Anjou : Le Mag

Je vous propose un parcours de 10 rencontres pour échanger en couple. Les 5 premières rencontres permettent d’aborder les années écoulées, vos blessures, vos attentes, vos désirs. A mi-parcours, nous faisons un point et vous choisissez de continuer le parcours avec l’orientation « reconstruire » ou avec la décision de préparer votre séparation. Se parler avant la séparation permet de ne pas judiciariser le conflit (et régler vos conflits, vos déceptions, par avocats interposés ou avec les enfants).

Contactez-moi pour en parler !

4 vues

 Karine Triot Tel. 06.27.34.98.33

ktriot@free.fr

  • Facebook App Icon