• Karine Triot ktriot@free

Participer à un atelier sur les règles avec sa mère ???

Mis à jour : 21 févr. 2019

Elle s’appelle Clara, elle a 12 ans et elle est juste adorable !

Sa Maman avant l’atelier m’envoie un message en m’expliquant que Clara change, grandit à la vitesse de l’éclair, prend des formes féminines… mais qu’il est très compliqué de parler avec elle de ce corps en mutation !

Elle la sent très inquiète et en même temps, Clara refuse d’aborder ce sujet, avec sa Maman comme avec ses grandes sœurs.

Inscription est faite pour participer à un atelier CycloShow.

Quelques jours avant, la Maman me rappelle : Clara se bloque et ne veut pas venir !

  • Nous discutons et au cours de cet échange je lui demande si Clara a tous les jours envie d’aller à l‘école. La réponse est non.

  • A-t-elle toujours du goût pour les brocolis cuisinés avec amour par sa Maman (ou son Papa, soyons ouverts !) ? La réponse est encore non.

« Et dans ces cas-là, que faites-vous ? »

Evidemment, pour l’école ça ne se discute pas ; pour les brocolis, on goutte et on mange la moitié de son assiette !

Atelier après atelier, j’analyse les bilans des jeunes filles et les avis sont tellement unanimement favorables que je pourrais faire l’offre « Satisfait ou remboursé 2 fois ! ».

Ce que j’explique à la Maman de Clara !

Être le parent d’un enfant, c’est faire des choix pour lui, des choix qui nous semblent bons pour lui. Il n’est pas question d’être arbitraire, autoritaire ou injuste avec nos enfants, mais de remettre de l’ordre dans les générations : un adulte a plus de connaissances qu’un enfant ; plus d’expérience ; plus de compétences.

Or comme notre enfant est un enfant, il ne connaît pas encore tout, et n’est pas toujours d’accord avec nous ! Tant pis ! Si le parent pense en son âme et conscience que c’est bien, il impose !


Voilà donc notre jeune Clara à 10H du matin pour démarrer l’atelier, charmante… mais plutôt boudeuse !

Dans un groupe de 14 jeunes filles, certaines sont plus enthousiastes que d’autres et la pédagogie de l’atelier permet de participer activement ou plus discrètement. Qu’à cela ne tienne, c’est aussi notre rôle pédagogique de respecter le tempérament de chacune... et d’aller à différents moments la chercher !


Le matin, présentation des organes génitaux de la femme, explication de la conception et de la gestation d’un bébé. Il n’est pas seulement question ici de la « reproduction humaine » mais bien de répondre à la question fondamentale : « D’où je viens ?». Les Mamans sont les mieux placées. Temps d’échanges mère-fille, rires, tendresse, émotion.

Savoir d’où je viens et dans quelles conditions j’ai été accueillie font partie intégrante de notre socle d’estime de soi. Même quand les conditions n’ont pas été idéales, mettre des mots, avec bienveillance, ça aide à se positionner.


L’après-midi, jeu d’enquête : Que se passe-t-il dans mon corps de jeune fille ? Les Mamans sont plus passives, plus spectatrices et les jeunes filles participent, s’entraident, s’amusent !


En fin de journée, les Mamans sont envoyées prendre un café, discuter, papoter entre elles… Elles adorent !


Et nous voici, les 14 femmes en devenir et moi, à échanger sur des questions 100% pratiques : Que faire si je « les » ai en classe ? A qui demander des protections ? Et d’ailleurs, quelles protections utiliser ? C’est quoi, un tampon ? Est-ce que je vais être obligée d’en mettre ? Comment faire si je « les » ai un jour de piscine à l’école ?

Un temps pendant lequel elles osent parler (ou pas, ça dépend des groupes), mais des petites cartes questions les aident ; un temps où les plus grandes donnent des conseils aux plus jeunes ; un temps où on dédramatise !!!

Et tout à la fin, on échange les mots des familles pour les règles : ragnagnas, équerres, anglaises…


Enfin, retour des Mamans, partage rapide avec elles sur nos découvertes et incitation à fêter cet événement (avec tact et pudeur !) en inventant un rituel familial : dans certaines familles, le Papa offre des fleurs à sa jeune fille ; dans d’autres, père et mère l’invitent au restaurant ; la Maman emmène sa ou ses filles au hammam pour un temps « entre femmes »…


Et vous, comment voudriez-vous vous réjouir avec votre fille qu’elle devienne une femme ?


PS : au fait, que nous dit le bilan de Clara (anonyme, mais j’ai reconnu sa fiche !) : Comment se sentait-elle en arrivant ? bof ! L’atelier lui a-t-il plu ? Oui, c’était super (elle avait le choix entre un peu – bien – c’était super). A-t-elle aimé vivre l’atelier avec sa Maman ? OUI ! Comment se sent-elle à l’idée d’avoir ses 1ères règles ? 1-Je ne me sens pas à l’aise 2-Je trouve ça normal et OK 3- Je me réjouis vraiment qu’elles arrivent. Clara a choisi la réponse 2. Avoir ses règles, c‘est normal et OK !

#CycloShow #Règles #Puberté #Adolescence #Liens


58 vues

 Karine Triot Tel. 06.27.34.98.33

ktriot@free.fr

  • Facebook App Icon